~ °¤° ~ Kado no Kisshouten ~ °¤° ~ Portails des Guides
Ça alors, un visiteur !

Serais-tu ici pour commettre un quelconque affront à l'égard de nos chères déesses ? Serais-tu fou de vouloir provoquer leur colère et ainsi précipiter ta perte ?

Méfiance jeune étranger, car si tu ne suis pas les directives de ces deux dames à la sagesse n'ayant d'égale que leur immense longévité, tu risquerais de te perdre dans les limbes du chaos et de l'inexistance, et ce à jamais...

~ °¤° ~ Kado no Kisshouten ~ °¤° ~ Portails des Guides

La plus belle agence de voyage de l'univers
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eïki Kobayashy, pour vous desservir.( Véronèse)

Aller en bas 
AuteurMessage
Eïki Kobayashy
~Premier prêtre de la Déesse Mélusine~
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/05/2008

Feuille de personnage
Métier: séducteur des coeurs sans âme soeur
Bourse:
15000/15000  (15000/15000)

MessageSujet: Eïki Kobayashy, pour vous desservir.( Véronèse)   Mer 23 Juil - 6:45

Nom:Kobayashy

Prénom: Eïki

Age: biologiquement la vingtaine. (C'est très intéressant, je me posais justement la même question à votre égard. Vous habitez chez vos parents?)

Surnom: "Akaname" le lèche crasse, "Teinou-gumi" ( faible d'esprit idiot)

Dimension ou vous exercez: (Partout ou votre cœur m'appellera ) Véronèse et plus particulièrement la banlieu

Nationalité: En tout cas je n'ai jamais eu de carte d'identité.

Orientation sexuelle: Hétéro pour vous mesdames, mesdemoiselles...

Caractère: De nature extrêmement dévergondée, Eïki a tout les vices. Séducteur invétéré, il fait pourtant fuir toute celles qu'il approche. Un pervers en puissance débridé de toute inhibition. Pour impressionner une jolie fille il pourrait sauter de la tour Eiffel ou avaler un bac de piment de caïenne ( déjà fait d'ailleurs, il s'est retrouvé à l'hôpital) Il mange tout ce qui passe, c'est ce qu'on appelle un bon vivant, il adore se mettre la tête, boire et faire n'importe quoi ensuite. En fait, c'est un gentil garçon qui a bon cœur, mais qui ne peu s'empêcher de fanfaroner, de se vanter à tout va et de repousser les gens avec son caractère un peu trop extraverti. Pourtant c'est un ami loyal et c'est quelqu'un de fiable, mais il faut dire qu'il n'aime pas les responsabilité et qu'agir avec maturité n'est pas son truc. Ce qui lui cause plein d'ennuis et qui lui attire encore plus la haine de celles qu'ils essaye de séduire. Si vous voulez faire quelque chose de complétement voué à l'échec appelez le, ils le fera avec vous en y croyant dur comme fer! Un grand enfant qui ne connait pas ses limites. Ca peut faire des dégats!

Description physique: Il n'est pas très grand, d'ailleurs il s'imagine toujours qu'il va continuer à grandir. Il apparait un peu trapu. Il mange énormément et même si il est plutôt bien batti, il a un léger ventre qui le complexe un peu. Quand il était petit il était souvent charié par les autres enfants parce qu'il était gros. Avec le temps il a fait énormément de sport pour combler ce problème, mais il ne peut s'empêcher de récompenser ses efforts par tout ce qui lui passe sous la main. Ses épaules sont large, son buste taillé en V et il se tiens souvent les bras croisés. Sa coiffure est assez particulière, des mèches qui partent dans tout les sens, un peu trop longues pour être coiffées qu'il n'entretiens à vrai dire pas beaucoup. Ses cheveux son gris, depuis tout petit. Il parait que ce sont les soucis qui font ça, il ne l'a jamais vraiment bien su. Ses yeux sont d'un vert émeraude, mais comme il sourit énormément on ne voit pas trop ses pupilles. D'ailleurs il passe son temps à montrer ses dents et à faire des grimaces, c'est son passe temps préféré. Ses mimiques son comme des tics chez lui, il parle en mimant tout avec ses mains et ses yeux.

Histoire: Ses parents étaient très religieux. Ils s'étaient mit à vénérer un culte étrange et à ses sept ans, ses parents furent surement assassinés, car il a été placé dans un orphelinat, ou on le laissa pourrir sans trop se soucier de lui. L'orphelinat finit par être abandonné. Les sœurs qui s'occupaient des enfants disparurent une à une et ils finirent abandonnés à leur sort, sans trop savoir pourquoi. C'est donc avec la délinquance et les rapts qu'Eïki et une petite bande d'enfants survivent à la famine. Certains se prostituaient et nombre d'entre eux moururent de maladies qu'ils n'avaient pas l'argent de soigner. Au final, Eïki perdit tout ses amis, soit parce qu'ils étaient morts de famine, soit de maladie, ou d'autres encore étaient partis pour la capitale, en espérant mieux s'en sortir. Il décida alors de parcourir le pays, afin de trouver un autre orphelinat qui pourrait l'accueillir ou un endroit ou on voudrait bien de lui. Après avoir parcouru les terres volcaniques de Véronèses il finit par se résigner à manger les racines et même l'herbe et les insectes qui subsistaient dans cet environnement marécageux et sale.

Il ne savait même pas quel âge il avait, puisque personne ne fêtait son anniversaire et il ne comptait pas les jours. Sur les chemins, seulement des maisons en cendre, des paysans méfiants, qui avaient peur des inconnus. Il pleura mainte et maintes fois ne trouvant nul part ou dormir, et subissant tantôt les nuits froides tantôt les tempêtes de vents qui régnaient dans les plaines. Il était partit en été, et quand l'été revint après celui ou il avait quitté son ancien orphelinat, il avait déjà l'habitude de se nourrir de terre. Autant dire qu'il avait fait un sacré régime et que depuis on ne risquait plus de se moquer de son poids. Il tomba mourant de faim au milieu d'une campagne, et ne se réveilla que quatre jours plus tard, ne pouvant même pas se tenir debout.

Ses forces l'avaient définitivement abandonnées. Ce qui l'avait réveillé était une troupe de bandits. De jeunes adolescents entre 14 et 17 ans, pas plus. Sauf le chef qui devait bien avoir la vingtaine. Ils étaient plus d'une dizaine. Dans l'état ou il était, inutile de dire qu'il n'y avait rien à faire. Ils les entendant discuter. Comme il n'avait rien sur lui, ils allaient revendre ses organes. Evidemment... A peine conscient de ce qui se passait il les regarda commencer à le soulever pour aller le tuer un peu plus loin. Tout le chemin il les supplia de le laisser en vie, sachant très bien ce qu'on allait faire de lui, mais personne ne l'écoutait. Il fut attaché à côté de leur repère à une chaine comme un chien, toujours agonisant. La corde ne devait pas dépasser les deux mètres de longueur. En désespoir de cause, il se décida à mâcher une herbe toxique. Non seulement il était affamé, mais il espérait que si il passait pour mort, on le laisserait. Il tomba surement dans un coma profond ou son coeur ne battait plus beaucoup, et même sans cette plante il était normal que cela arrive. Voyant l'herbe qu'il avait mâché dont il tenait encore un bout à la main, les organes étaient à présent inutilisables, car un organe mort ne peut pas être greffé. Ils le jetèrent donc au milieu d'une rivière, ou il dériva pendant un temps inconnu.

Après son réveil, il ne savait pas où il se trouvait et avala tout ce qu'il pouvait pour tenir debout. L'eau même très polluée l'avait en partie aidé à se remettre. Il marcha sans but pendant des jours et des jours. Il ne trouvait aucune habitation. Au fur et à mesure qu'il avançait, il ne le savait pas, mais il allait vers Vite la Capital. Haut lieu de débauche et de tout les excès, mais ou la paix régnait. Il découvrit alors toute une cité sur l'eau, et ses habitants très étranges, renfermés et peu bavards. Vivant de vols à la tire et de rapts, il vécu reclus de la société, craignant les petites bandes et els organisation de voleurs qu'il savait sans pitié. Il découvrit le marché noir et commença à fréquenter cet endroit qui l'intriguait, ou l'argent semblait facile à gagner. Finissant par sympathiser avec un vendeur d'esclave qui était en fait un chasseur de prime vendant les proies qu'on lui avait demandé de capturer, il finit par devenir son assistant,. Il n'était pas rémunéré, mais il était nourrit, et chaque matin, ils se retrouvaient devant la maison de ce chasseur pour partir en quête de leur nouvelle prime. Ce chasseur avait une famille nombreuse, et sa mère vivait aussi avec lui. Une femme très âgée qui n'ouvrait jamais la bouche. Il avait huit frère et soeur. Trois soeurs et quatre frère dont il était l'ainé. La plus petite des soeurs finit par mourir de maladie. L'ainée des soeur partit avec un homme de religion qui lui promettait une vie meilleur Quand à la cadette, elle travaillait à la capitale et en vivait pas avec eux. Les deux plus grands frères les aidaient parfois.

Lors d'une capture particulièrement difficile, son chef se fit assassiner. Il se retrouva donc à nouveau sans nul part où aller. Il essaya de continuer son travail, mais sans coéquipier c'était impossible pour lui, trop faible et inexpérimenté et surtout trop jeune. Il se fit engager par une vendeuse de légume sur les marchés d'eau. Mais elle finit par mourir d'une maladie respiratoire et après avoir brulé toute ses affaires personnelles il dut à nouveau chercher un travail. Il n'en avait aucune idée, mais à ce moment là, il avait 14 ans. Toujours positif bien que très abattu, il se mit en quête d'un nouveau travail. Il effectua diverses tâches, comme livreur, ou encore aide dans une soufflerie, homme à tout faire dans une culture de plantes aquatiques. Tant et si bien qu'entre la malnutrition et les travaux pénibles, il tomba gravement malade et fut incapable de continuer à travailler. Il fut renvoyé de son gagne pain et commençait à dépérir, mendiant comme il pouvait sous une statue au milieu de la place marchande.

Un jour, alors que sa fièvre était forte et qu'il n'avait plus bougé de là où il mendiait depuis trois jours, une petite fille vint s'assoir à côté de lui. Elle semblait avoir cinq ou huit ans, difficile à dire. Ses cheveux étaient sombres et de grandes cernes sous ses yeux leurs étaient assortis. Le regardant elle lui réclama un morceau de pain pourrit qu'il avait gardé pour son repas du sir. Ce morceau, il le gardait précisément, en attendant d'en avoir un autre, il ne comptait pas le manger avant d'être sur d'avoir autre chose. Un morceau pour les moments ou il ne pouvait plus faire autrement. Il lui expliqua qu'il ne pouvait pas, que la faim aussi était son problème. La petite fille attendit alors patiemment à côté de lui. Et elle ne bougea pas, jusqu'à ce que l'éternelle pluie se mette à tomber. Au bout de quelques heures, le ventre de la petite fille commençait à crier famine. On voyait à sa maigreur qu'elle ne faisait pas de cinéma et elle commença à pleurer discrètement. Eïki savait très bien ce qu'elle ressentait, il se sentait égoïste mais ne pouvait tout de même pas lui faire manger sa seule chance de survivre. Il se mit à pleurer à son tour, sans trop savoir pourquoi. Si, en fait il savait. Il soufrait de cette condition. Pourquoi toujours obligé de mendier, pourquoi était-il malade? Allait-il crever comme un chien dans une vie ou il n'avait jamais eu personne pour être sa famille, ou personne ne savait qu'il existait? Il finit par tendre le morceau de pain à la petite fille. Après tout à quoi bon servait de vivre dans un monde où il n'avait aucun avenir, cette inconnue était plus jeune, elle avait certainement besoin de pouvoir nourrir des illusions, encore plus que lui.
La petite fille eut un léger sourire et se redressa. Au fur et à mesure qu'elle se relevait elle grandissait. Jusqu'à obtenir la forme d'une jeune femme aux cheveux corbeaux et aux yeux verts. " Tu seras parfait pour devenir un prêtre" Lui lança-t-elle sans qu'il comprenne. " Et qui sait, peut être que tu t'entendra bien avec l'une de nos déesses".

C'était Yukiru, une guide de Véronèse, qui avait eut pour ordre de chercher des orphelins dans sa dimensions afin de servir les prêtresses, car ils n'avaient rien à perdre et plus personne pour les retenir. Leur avenir ne pouvait être que meilleur. C'est ainsi qu'il entra à l'école de Kado no Kisshouten. Un des plus beaux moments de sa vie sans doute, et il rencontra la déesse Mélusine alors qu'elle avait l'apparence d'une jeune fille dont l'âge était dur à déterminer. Peut être 16 ans? peut être 19? L'auberge n'avait alors pas beaucoup de client et l'école venait à peine d'ouvrir ses portes. Ils se lièrent d'amitié, et la déesse lui promit l'éternité jusqu'à ce qu'il n'en veule plus, à condition qu'il devienne son premier prêtre et lui soit loyal jusqu'au jour de sa mort. Ainsi commença sa vie en compagnie des déesses et des autres guides qui devinrent sa famille...


Comment avez vous rencontré les déesses? Laquelle servez vous? Eïki a rencontré la déesse à Kado no kisshouten, alors qu'elle s'ennuyait au bord d'un bassin à carpe. Il avait alors quinze ans et demi, actuellement on ne sait pas exactement quel âge il a, mais physiquement il représente un jeune homme d'environ la vingtaine.

J' aime: Les jolies filles, la nourriture, et la force de la jeunesse.

Je n'aime pas: Les vieilles trop fripées, avoir faim, la solitude.

Autres:

Code: ~ ¤ Code bon ¤ ~

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

~Et vous?~

Votre prénom? Alphonse brown

Votre âge? plus jeune que ma mère, et aussi vieux que moi et la déesse.

Comment avez vous connu le forum? Je cherchait de séduisante jeune femmes mouhahaha!

Qu'est-ce qui vous a attiré dans ce forum? j'ai vu de la lumière

Irl, êtes vous du même sexe que votre personnage? approchez vous pour voir.

_________________
-I'll be your hot stuff ma déesse! yeah-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aline
~Admin éternelle~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 332
Age : 30
Localisation : Sur mon trône (y a rien d'amusant dans cette phrase!)
Emploi/loisirs : Ouvrir des portes (pour des voyageurs fauchés!)
Humeur : Plutôt bonne, mais ça va pas durer!
Déesse : Moi !
Dimension : Aucune en particuliers, pourquoi, t'es de la police ?
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Métier: Déesse (tu parles d’un métier!)
Bourse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Eïki Kobayashy, pour vous desservir.( Véronèse)   Mer 23 Juil - 15:05

Et bah voilà! Ouf!
Alphonse??? La puissance du port du Havre, c'est bien ça?

Courage maintenant! XD

_________________


~ ¤ ° ¤ ~ Dis moi, Invité, me trouves-tu toujours aussi belle ? ~ ¤ ° ¤ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kananlaclasse.skyrock.com/
Isaac Reinhardt
~Premier prêtre de la Déesse Aline~
avatar

Masculin
Nombre de messages : 59
Age : 28
Localisation : Devant mon pc, dans ma chambre
Emploi/loisirs : Me foutre de ma gueule! XD
Humeur : Au beau fixe!
Date d'inscription : 09/05/2008

Feuille de personnage
Métier: Guide et premier Prêtres
Bourse:
14960/15000  (14960/15000)

MessageSujet: Re: Eïki Kobayashy, pour vous desservir.( Véronèse)   Mer 23 Juil - 17:58

Ô Grande Déesse Aline, soyez indulgente avec ce gueux (désolé, faut que je préserve ma tête!), il a fait un merveilleux effort et a dut subir le joug d'individus malfaisant! (vous êtes au courant de toute façon!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aline
~Admin éternelle~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 332
Age : 30
Localisation : Sur mon trône (y a rien d'amusant dans cette phrase!)
Emploi/loisirs : Ouvrir des portes (pour des voyageurs fauchés!)
Humeur : Plutôt bonne, mais ça va pas durer!
Déesse : Moi !
Dimension : Aucune en particuliers, pourquoi, t'es de la police ?
Date d'inscription : 14/04/2008

Feuille de personnage
Métier: Déesse (tu parles d’un métier!)
Bourse:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Eïki Kobayashy, pour vous desservir.( Véronèse)   Mer 20 Aoû - 21:31

Oui malheureusement !

_________________


~ ¤ ° ¤ ~ Dis moi, Invité, me trouves-tu toujours aussi belle ? ~ ¤ ° ¤ ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kananlaclasse.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eïki Kobayashy, pour vous desservir.( Véronèse)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eïki Kobayashy, pour vous desservir.( Véronèse)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour vous les filles, l'homme parfait???
» Room30.fr cherche et trouve pour vous meubles/objets brocant
» pour vous mesdames...
» Une montre pour vous c'est quoi ?
» Un jardin, c'est quoi pour vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ °¤° ~ Kado no Kisshouten ~ °¤° ~ Portails des Guides :: Règlement et histoire :: Kekkai :: Présentation :: Présentation des futurs guides :: Fiches validées-
Sauter vers: